Mail : infos@selfisas.com
Téléphone : 04-42-61-45-68

Un petit point sur : Les bloqueurs de Publicité

Bloqueur de publicité

Voila quelques années maintenant que les bloqueurs de publicité en ligne existent et je conseille vivement leur utilisation. Cependant il est interessant d’en connaitre un peu plus afin de mieux comprendre les risques et conséquences de leur utilisation.

Leur fonctionnement

Installable sur tous vos navigateur internet (Google Chrome, Firefox, Safari, Opéra…) voir déja intégré dans certains (Avast Secure Browser…), ils fonctionnent avec des listes de publicité à bloquer. Listes qui sont régulièrement mise à jour puisque les annonces publicitaires évoluent.

Lorsqu’un site web se charge, le bloqueur va comparer les éléments télécharger avec la liste et bloquer les codes non désirables.

Les avantages

Pour les utilisateurs, le blocage de la publicité permet d’éviter la distraction, voire la surcharge cognitive dues à des contenus indésirables dans les pages Web consultées. Il permet également un affichage plus rapide et plus clair des pages web ainsi débarrassées des publicités, une moindre consommation de ressources (processeur, mémoire vive et bande passante) ainsi qu’une certaine protection de la vie privée par désactivation des systèmes de suivi, de trace numérique, et d’analyse mises en œuvre par les régies publicitaires.

les conséquences et risques

La première conséquence négative que j’ai rencontré c’est que certains sites web notamment ceux nationaux utilisent les pop-up pour certaines démarches particulières (identification, sécurité)… Il est donc conseillé pour ces sites là de les désactiver.

Autres conséquences

Si leur efficacité est indéniable,  leur utilisation entraine néanmoins certaines retombées néfastes et non des moindres. En effet, très souvent ce sont les publicités proposées par les annonceurs qui rémunèrent les éditeurs de sites internet. Bloquer une publicité, c’est réduire le nombre de personnes atteintes et invévitablement l’intérêt des annonceurs.  

Conséquence directe, la société Page FAIR estime à 21,8 milliards de dollars les pertes de revenus liés aux bloqueurs de publicité au niveau mondial en 2015. Le géant Google lui même a annoncé avoir perdu 10 % de son chiffre d’affaires en 2016 (soit environ 6,6 milliards de dollars) et certains éditeurs annoncent même une perte de revenus allant jusqu’à 40 % !

Le problème est donc bien réel, et met en péril nombre de structures, notamment les médias, qui proposent de l’information et du contenu la plupart du temps, gratuitement en contrepartie de cette manne financière. 

L’évolution des éditeurs

L’utilisation des bloqueurs de publicité entraine donc une évolution et une adaptation des éditeurs à cette problématique :

  1.  Payer un abonnement pour bénéficier d’une expérience sans aucune publicité. 
  2. Limiter l’accès : le modèle freemium. Certains site détectent l’utilisation des bloqueurs de publicité et vous invitent gentiment à les désactiver afin de débloquer l’accès aux données.
  3. Payer le bloqueur de publicité pour que son site soit dans la liste blanche. Ex : Adblock Plus
  4. Intégrer un bloqueur de publicité directement dans le navigateur…

Conclusion

Il n’y a pas pour l’instant de solution satisfaisante pour tout le monde alors pour l’instant je vous conseille vivement de les utiliser. Cela augmentera la fluidité lors de la navigation et vous protègera un peu des malveillants.

Bloqueurs conseillés

Personnellement j’utilise deux bloqueurs de publicité :

A propos de l'auteur